loader
img

Actualités

Les réactions politiques fusent encore de partout au lendemain de l'annonce par la Commission Électorale Nationale Indépendante(CENI), du report des élections au 30 décembre 2018. La dernière réaction en date est celle de Luntadila Diavena Charles, Candidat Numéro 8 à la présidentielle qui, en utilisant la sagesse africaine, a invité la classe politique et toute la population au calme, en vue de d'accotder à la CENI de pouvoir offrir aux congolais la possibilité de se choisir ses nouveaux dirigeants.

Pour Luntadila Diavena Charles, qui s'inscrit dans la logique nationaliste, l'heure n'est plus à la violence dans le pays. Tous les acteurs politiques doivent oeuvrer pour la Paix au Congo.
Mfumu Luntadila qui prone la non-violence invite aussi la Centrale électorale à tenir ses promeses en organisant les élections dans un meilleur delais car estime-t-il, la tension est prévisible au pays et la Ceni a donc tout intérêt à respecter ses engagements.
Le candidat Numero 8 à l'élection présidentielle appelle aussi toute sa base au calme et à la patience. Mfumu qui est un partisan de la paix croit fermément à l'avenement d'un Congo nouveau où le peuple souverain primaire vivra dans toute sa dignité.

Pour rappel la Commission Électorale Nationale Indépendante a reporté au 30 décembre les scrutins combinés initialement prévus pour le 23 décembre dernier, suite notamment aux difficultés techniques engendrées par l'incendie de plus de 80% des matériels électoraux destinés à la ville de Kinshasa. Dans sa décision de report, la CENI s'est engagée à tout mettre en oeuvre pour que la date du 30 décembre soit respectée. L'opposition politique a mis en garde la Ceni et a promis de ne plus accepter un autre report.

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate