loader
img

Actualités

Dans une interview exclusive accordée a election-net.com, le président de la Commission Africaine pour la Supervision des Élections a fait savoir que  "la machine à voter ne peut pas constituer un obstacle pour la tenue des scrutins en République Démocratique du Congo comme prévu le 23 décembre prochain selon le calendrier électoral".

L'activiste estime que l'heure n'est plus a la distraction car le pays avait enregistré plusieurs pertes en vies humaines et en dégâts matériels pour réclamer l'organisation des élections à la date prévue par l'accord de la saint sylvestre.
"Pour honorer les mémoires de tous ces hommes fauchées par des balles lors des répressions des marches pacifiques  initiées par le comité Laïc de coordination, la commission Africaine pour la supervision des élections appelle à l'implication de toutes les parties prenantes au processus électoral pour l'obtention des élections libres, crédibles et transparentes".
La CASE exhorte l'opposition politique à multiplier des stratégies pour  gagner les élections, entre autre l'unité au sein de l'opposition et renforcer la politique du déploiement des témoins dans 17874 centre et des bureaux de votes sur l'ensemble du territoire national en vue d'éviter toute contestation des résultats


Herman Tumpa

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate