RDC : un lot de 693 500 doses du vaccin antipaludique réceptionné

Lot de vaccin anti paludisme réceptionné par la RDC


La République démocratique du Congo a reçu le jeudi 13 juin à Kinshasa un lot de 693.500 doses du vaccin antipaludique appelé R 21 Matrix-M pour lutter contre le paludisme.

Ces doses sont destinées à vacciner les enfants de 6 à 23 mois contre le paludisme, une maladie qui affecte des millions de personnes en RDC et à travers le continent africain.

Les enfants de moins de 5 ans représentent pratiquement 50% des cas de paludisme et près de 70% des décès dus à cette endémie en RDC, selon les données les plus récentes issues du système de surveillance épidémiologique du ministère de la Santé publique, Hygiène et Prévoyance Sociale et du rapport annuel du Programme national de lutte contre le paludisme (PLNP). 

Selon l’OMS, ce vaccin a été déjà introduit dans plusieurs pays du continent tels que le Ghana, le Kenya, le Malawi, le Cameroun, le Bénin, le Burkina Faso avec les résultats suivant 

La vaccination a entraîné une baisse de 13% du nombre de décès, toutes causes confondues, chez les enfants en âge d’être vaccinés.

La vaccination contre le paludisme a réduit de plus de la moitié le nombre de cas de paludisme au cours des 12 mois qui suivent l’administration des trois premières doses. Une quatrième dose permet de prolonger la protection.

La vaccination contre le paludisme réduit le nombre de fois où un enfant contracte le paludisme.

Une réduction de 22% des hospitalisations pour paludisme grave a été observée.

L'utilisation du vaccin antipaludique n'a pas réduit l'utilisation des méthodes de prévention ayant prouvé leur efficacité (moustiquaires imprégnées d'insecticide par exemple) ni l'adoption d'autres vaccins infantiles ou le recours aux soins en cas de fièvre.

Les résultats sont optimums lorsque la vaccination antipaludique est associée à un ensemble d’interventions de lutte contre le paludisme adaptées au contexte local.

La sécurité du vaccin a été démontrée après l'administration de plus de six millions de doses de vaccin à plus de deux millions d'enfants.

L’introduction de R21/Matrix-M devrait renforcer considérablement les efforts de la RDC pour protéger ce groupe d’âge vulnérable.

« Ce vaccin est un véritable bouclier pour nos enfants. En vaccinant les enfants de moins de 5 ans, nous ne sauvons pas seulement des vies individuelles, mais nous préservons notre avenir. Chaque enfant protégé est un pas vers l’éradication du fléau du paludisme. Ce vaccin est un bouclier qui protégera nos enfants contre la menace permanente de cette maladie », a affirmé le Représentant de l’OMS en RDC, Dr Boureima Hama Sambo.

Le vaccin R21/Matrix-M est conçu pour cibler le stade sporozoïte du plasmodium, qui est transmis aux humains par les piqûres de moustiques. C'est durant cette phase initiale que le vaccin s'avère le plus efficace, car il combat les quelques sporozoïtes, allant de 10 à 100, qui pénètrent dans la circulation sanguine avant que le parasite ne puisse se multiplier, explique l’OMS.


Lire Aussi:
  • RDC: nouveau rebondissement dans l'affaire des sanctions des USA contre le milliardaire israélien Dan Gertler
  • RDC : cette contre-attaque de la gouverneure de la banque centrale accusée de détournement des deniers publics
  • RDC : le sénat n'a plus des raisons de ne pas organiser l'élection de son bureau définitif
  • Avec Radio Okapi

    Powered by Froala Editor



    Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments