img

Top News

Trending

Société

Santé

Actualités

Une femme et son fils contaminés à Lodja. Ph. Tiers

Un cas de variole de singe a été détecté mardi, chez un enfant de 3 ans à Lodja dans le sankuru en République Démocratique du Congo.

La personne contaminée est décédée, a confirmé ce vendredi à ELECTION-NET.COM Lambert Ombalakonde, l'oncle du défunt, avant de déplorer la non assistance des autorités à temps.

"L'enfant a succombé trois jours après qu'il soit atteint. Comme c'est une maladie contagieuse j'ai demandé à la famille d'inhumer et éviter le contact. Mais sa maman qui avait en mains son enfant tout le temps, a aussi été contaminée et se trouve présentement, elle est entrain de prendre des soins indigènes parce-que à l'hôpital de référence de Lodja où elle était amenée pour des soins appropriés, les médecins et personnel soignants l'avaient abandonné à son triste sort, craignant la contamination", a déclaré Lambert Ombalakonde l'oncle du défunt.

Notez qu'au moins 1.284 cas suspects de variole du singe, avec 58 décès, ont été recensés en République démocratique du Congo (RDC) depuis le début de l'année, a annoncé vendredi le bureau local de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). En date du 8 mai, tous ces cas ont été signalés dans 87 zones de santé réparties dans 18 provinces du pays, a-t-elle tweeté. 

D'après l'OMS, les provinces du Sankuru, de la Tshopo, de l'Equateur et de la Tshuapa ont comptabilisé environ trois quarts de ces cas suspects, soit 913.

La variole du singe est une maladie infectieuse causée par un virus qui se transmet de l'animal à l'humain, mais qui peut aussi se transmettre d'humain à humain. Ces derniers jours, la présence de ce virus rare, endémique dans certaines régions d'Afrique, a été rapportée dans plusieurs pays européens, dont la Grande-Bretagne, la France, la Suisse ou l'Espagne, ainsi qu'aux Etats-Unis.

Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate