img

Actualités

Le Premier ministre honoraire Bruno Tshibala s'est officiellement prononcé sur ACTUALITE.CD sur les enquêtes concernant l'exécution des travaux des 100 jours du président Félix Tshisekedi.

Alors que certains ministres membres de sont gouvernement sont pointés du doigt, Bruno Tshibala dédouane totalement son équipe.
"Nous n'avons rien avoir avec le dossier des 100 jours. Après la prise de fonction du nouveau pouvoir, nous étions devenus des spectateurs. Nous ne sommes intéressés ni de près ni de loin à cette saga…" dit Bruno Tshibala à ACTUALITE.CD.
Bruno Tshibala précise également que les actes prises par les ministres n'engagent nullement un premier ministre.

"Les ministres sont sectoriellement compétents de leurs ministères. Si un ministre a posé un acte, il lui appartient de se justifier. A mon niveau, les décisions se prennent au conseil des ministres, et dans ce cadre là, nous ne sommes impliqués ni de près ni de loin", précise-t-il
La justice enquête depuis plusieurs semaines sur le détournement présumé des fonds alloués à ce programme d'urgence des 100 jours évalués à près de 400.000 USD. Ces enquêtes sont notamment à la base, de la détention du directeur de cabinet de Félix Tshisekedi, Vital Kamerhe toujours incarcéré à la prison de Makala.

election-net.com/ actualité.cd

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate