loader
img

Actualités

Santé

Société

La décision du chef de l’Etat Felix Antoine Tshisekedi de gérer la riposte contre l’épidémie à virus d’Ebola n’a pas été bien digérée par le ministre de la santé. Ce lundi, docteur Oly Ilunga a déposé sa lettre de démission auprès du chef de l’Etat.


«  Suite à la décision du chef de l’Etat de gérer à son niveau l’Épidémie d’Ebola, j’ai remis ma décision en tant que ministre de la santé ce lundi matin. Ce fut un honneur de pouvoir mettre, on expertise au service de notre Nation ces 2 derniers années importantes de notre histoire » a écrit le désormais ministre honoraire de la santé  sur son compte tweeter.

Nommé en décembre 2016 à la tête du ministère de la santé, Oly Ilunga a été confronté à la gestion de l’épidémie d’Ebola qui est devenue la pire de l’histoire de cette maladie depuis son apparition en RDC. Ses détracteurs lui ont toujours reproché une gestion chaotique contrairement à la précédente sous l’égide de FELIX Kabange Numbi.

Pour sa part, Oly ILUNGA charge Félix Tshisekedi de télescopage avec la création d’un secrétariat technique de la riposte « je déplore que ce secrétariat technique du comité Multisectorielle de la riposte ait été mis en place par un décret du premier ministre antidaté et contresigné à mon insu » relève la lettre du ministre.

Le ministre s’en prend également à la communauté internationale qui veut faire de la RDC un champ expérimentale « …De fortes pressions ont été exercées depuis plusieurs mois pour la mise en œuvre d’une nouvelle expérimentation en RDC. Le vaccin actuellement utilisé est le seul qui a démontré son efficacité… Il serait illusoire que le nouveau administré à 56 jours d’intervalles vaccin puisse avoir une incidence déterminante sur le contrôle de l’épidémie.

Incapable de cautionner ce qui se passe, le Dr Oly Ilunga a jugé impérieux de quitter le navire.

Chris Lumbu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate