img

Actualités

Le président du conseil Supérieur de la magistrature de la République Démocratique du Congo, Benoît Lwamba Bindu juge inopportune la visite des prisons annoncée par le Vice premier ministre, ministre de la Justice, Célestin Tunda Ya Kasende.

Dans sa correspondance adressée au membre du Gouvernement Ilunga Ilunkamba non datée, le Président de la cour constitutionnelle congolaise estime que la démarche du garde des sceaux de la RDC risque de porter atteinte à l'indépendance de la justice défendue dans la constitution du pays tel que modifiée à ce jour.

A des termes on ne peu plus clairs, Benoît Lwamba Bindu invite le ministre de la justice à abandonner son initiative en laissant les magistrats accomplir leur tâche sans interférence politique quelconque.

Ci-dessous, l'intégralité de la correspondance parvenue à election-net.com

Loin d'être une simple correspondance, la missive de Benoît Lwamba Bindu semble marquer, pour certains, la fin d'une époque dans les annales de la justice Congolaise considérée depuis toujours comme étant la caisse de résonance des gouvernements successifs au Congo-Kinshasa depuis l'indépendance du pays en 1960.

Jose-Junior Owawa

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate