img

Actualités

Société

Le Bâtonnier de la province de la Tshopo, Me Firmin Yangambi, interpelle l’Agence nationale des renseignements par rapport aux arrestations et détentions à travers les pays.

Dans un message posté sur son compte tweeter ce samedi 8 février 2020, celui-ci souligne que des congolais continuent à être arrêtés et détenus pour des infractions de droit commun par l'agence nationale des renseignements (ANR).

En finissant, il a déploré le fait que ‘‘les sinistres cachots’’ de ce service ne soient fermés malgré la promesse qu’avait donnée le président Félix Antoine Tshisekedi.

« Des congolais continuent à être arrêtés et détenus pour des infractions de droit commun par l'Agence nationale des renseignements, à travers le pays. Ses sinistres cachots n'ont donc jamais été fermés en dépit de la promesse du président Felix Antoine Tshisekedi. Démagogie. », a-t-il écrit sur son compte tweeter.

Pour rappel, le président Félix Antoine Tshisekedi avait promis de fermer tous les cachots à travers le pays, une promesse faite pendant la campagne électorale et quand il a pris le pouvoir. Un an après la passation de pouvoir, ces cachots restent opérationnels dans les coins et recoins de la RDC, selon Me Firmin Yangambi. Ils sont nombreux ces observateurs et analystes qui, d’ores-et-déjà, le traite de "démagogue" à cause du non-respect de ces promesses.

Prince Bagheni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate