img

Actualités

Politique

Le ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, Thomas Luhaka a, dans un communiqué de presse signé ce lundi 29 Juin 2020, informé les membres de la communauté de l’ESU que certaines de leurs revendications sont déjà prises en compte et sont en cours d’exécution par les instances habilitées.

Thomas Luhaka précise également que les revendications contenues dans les déclarations des structures formelles et certains établissements de l’Enseignement Supérieur et Universitaire ont été reçues par son cabinet et ont retenu particulièrement son attention.

Inséré le communiqué

Dans le même communiqué, le ministre de l’ESU rassure la communauté Universitaire sur sa volonté de tout mettre en œuvre en vue de voir aboutir les revendications considérées par tous comme étant légitimes. Il lance un appelle donc à la meilleure compréhension des uns et des autres.

Pour rappel, dans l’intervalle du 15 au 24 juin 2020, plusieurs revendications des structures formelles et informelles de certains établissements de l’ESU ont été observées dans plusieurs coins du territoire national. Ces revendications portaient essentiellement sur la mécanisation des nouveaux docteurs à thèse, des chefs des travaux, des assistants et autres membres du personnel.

Elles concernaient également le manque à gagner, le trop perçu sur les véhicules des professeurs, la prise en charge des soins médicaux, la révision du barème salarial et la suppression de l’impôt Professionnel sur le Revenu (IPR)

Pompon BEYOKOBANA

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate