img

Actualités

L'Association Congolaise pour l'Accès à la Justice, ACAJ vient de saisir le premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba au sujet de l'option levée par le Gouvernement afin de désengorger les milieux carcéraux pour limiter la propagation du coronavirus en République Démocratique du Congo.

Dans sa correspondance, l'organisation non gouvernementale interpelle le gouvernement congolais sur des tentatives d'immixtion de certains membres du Gouvernement dans les affaires relevant de la compétence des magistrats.

Pour ce faire, Georges Kapiamba, président de l'ONG préconise notamment la mise en place d'une "commission dans le seul cadre du Conseil Supérieur de la Magistrature pour examiner tous les cas des condamnés et/ou des détenus à recommander soit à la grâce présidentielle, soit à la liberté constitutionnelle, soit à la liberté constitutionnelle en tenant compte de la gravité des faits et leurs peines".

Il faut rappeler qu'il y a peu, le procureur près la cour de cassation avait dénoncé les "ingérences politiques" concernant le dossier du Directeur Général de l'Office de Fret Multimodal, OGEFREM Patient Sayiba poursuit pour des soupçons de détournement des derniers publics.

José-Junior Owawa

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate