img

Actualités

Politique

C’est devenu une pratique courante depuis l’accès de Félix Tshisekedi au pouvoir. Chaque fois que l’opposition annonce un évènement de taille, la présidence contrattaque avec l’annonce d’un évènement parallèle pour détourner l’attention de l’opinion publique.

Tout a commencé le 23 Mai, alors que le pays était dans la fièvre du retour de l’opposant Moïse Katumbi Chapwe, à la présidence le porte-parole du chef de l’Etat réunissait aussi la presse pour annoncer la nomination du premier ministre Ilunga Ilkamba. Du coup la hiérarchisation d’information était inversée.

Même dans les medias occidentaux taxés de pro-Katumbi avait accordé la première place à la primature et le retour de Moise Katumbi relégué au deuxième rang.
Arrivé le 23 juin, un autre poids lourds de Lamuka rentre au pays, le même jour la présidence organisait une prière d’action de grâce au stade de Martyrs en faveur du pays.

Le lendemain, les tabloïds du pays reprenaient en grand la prière de pénitence du pays en faveur du pays. C’était beaucoup plus l’image du président de la République à genoux implorant le pardon pour le pays qui circulait sur les réseaux sociaux.


Droit dans sa stratégie de communication évènementielle, la présidence a réitéré l’exploit encore ce lundi. La convocation de la réunion du présidium de Lamuka à Lubumbashi qui s’annonçait comme l’évènement politique du jour a été étouffé médiatiquement par l’annonce d’une communication importante de la présidence.

La majorité des congolais est sont restées devant leurs écrans jusque tard dans la nuit pour suivre ce qui sera dit sur la chaine officielle. Même si en fin de compte ce n’était qu’un effet de compte, cette stratégie a étouffé l’ampleur de la première journée de la réunion des leaders de Lamuka à Lubumbashi.


Plusieurs observateurs voient la main du porte-parole du président de la République le professeur Kasongo Mwema Yamba Y’amba d’être artisan de cette approche concurrentielle qui jusque-là tourne à l’avantage de la présidence.

Chris Lumbu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate