img

Actualités

Politique

Sécurité

La Mission des Nations-Unies pour stabilisation de la RDC apporte son démenti sur les accusations selon lesquelles elle aurait demandé de l'argent auprès des déplacés de guerre pour les transporter dans leurs véhicules et hélicoptères.

"La MONUSCO rejette catégoriquement les accusations de certaines ONG alléguant qu'elle a demandé de l’argent pour transporter les déplacées de guerre à l’intérieur de Minembwe, au Sud-Kivu, en RDC. La MONUSCO n'a jamais demandé de l'argent pour assistance aux déplacés".

Par ailleurs, poursuit le démenti de la mission onusienne, elle a toujours été sollicitée par des ONG à charactère religieuse pour apporter de l'aide aux déplacés de guerre à Minembwe (notamment Mikenge et Bijombo), tout en présentant ces personnes de Mikenge comme étant des premières bénéficiaires. Et quand cela arrive, les ONG sont plutôt orientées à contacter le Bureau de la coordinationl'aide des affaires humanitaires (UNOCHA).

La Monusco fait savoir également que ses hélicoptères vers Mikenge et Bijombo (Minembwe) au Sud-Kivu, ont des contraintes de poids strictement limitées en raison de l'altitude ( entre Mikenge 3200m AS et Bijombo 3900m AS). Les ONG sont plutôt orientées à contacter UNOCHA( Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires) qui coordonne l'aide humanitaire.

Pour la mission onusienne, ces fausses informations contre elles viennent particulièrement des extrémistes de chaque côté en conflit à Minembwe, en raison du refus de la MONUSCO de prendre parti ou d'entreprendre une action spécifiquement en faveur d'un groupe.

A Minembwe (Sud-Kivu), la MONUSCO precise qu'elle agit de manière impartiale et neutre pour garantir l'efficacité de son action. Toute demande d'assistance ciblant tous les groupes sans aucune exception ou approche biaisée est prise en consideration dans la mesure du possible ou dirigée vers les entités concernées.

Rédaction

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate