img

Actualités

"A 9 jours des scrutins, cet incendie est un couo dur, particulièrement pour la ville de Kinshasa", a le Président de la centrale électorale déclaré ce jeudi 13 décembre au cours d'un point de pesse tenu au siège de la CENI à Kinshasa. D'après Corneille Nangaa, en attendant les estimations définitives des dégats causés pat cet ignoble évenement, la CENI constate que le feu a consumé le matériel de 19 sur 24 communes de Kinshasa.

"Près de 8000 machines à voter sur les 10368; 3774 isoloirs sur les 8887; 552 kits bureautiques sur les 8887; 17901 encres indélébiles; 80 nouvelles motos et 15 véhicules; Près de 9500 batteries externes", a-t-il précisé. Outre ces matériels, le Président de la CENI, a révélé également la perte des matériels des cyclesvde 2006 et 2011 ainsi que les matériels d'enrôlement. Sans minimiser ls gravité de cette situation dommnmageable pour le processus électoral, la CENI s'emploi pour la poursuite du processus conformément à son calendrier." Nous avons plus de 9000 machines Tapons et 22 000 reserves sur lesquelles nous allons remplacer. Des dispositions utiles sont prises, afin de garantir la poursuite sans faille du processus électoral" rassure Corneille Nangaa après l'évaluation technico-opérationnelle préliminaire. Par ailleurs, Il affirme que les enquêtes approfondies sont en cours pour faire la lumière sur ce dossier, car Kinshasa est la ville à laquelle étaient déstinés le plus grand lot de matériels brulés.

Michael BAKEMBA

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate