img

Actualités

La Cour Suprême de Justice a ouvert ce mercredi 10 octobre à Kinshasa, le procès sur l’ancien gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi, qui est accusé d’avoir recruté des mercenaires en vue de renverser le régime de Joseph Kabila.

Des militants de la plateforme Ensemble pour le Changement, créée par Moïse Katumbi ont envahi la cour suprême pour réclamer son droit civique.

« Aujourd’hui se joue la tragi-comédie du pouvoir de Kinshasa avec le procès dit des mercenaires contre Moise Katumbi. Après lui avoir privé le passeport, empêché de rentrer à Kinshasa et refusé le visa à Daryl Lewis, les voilà dans une pièce de théâtre pour le déni de justice », a déclaré Delly Sessanga, Secrétaire général d’Ensemble. La cour a demandé aux avocats de ne pas plaider pour le cas de Moïse Katumbi, Darryl Lewis étant absent de la République Démocratique du Congo.

LYDIE BIBOMBA

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate