img

Top News

Trending

Sécurité

Actualités

Paul Kagame. Ph de tiers

Le président Tshisekedi est revenu sur l'agression rwandaise de la RDC lors de son discours à la Nation à l'occasion de la 62è anniversaire d'indépendance, ce 30 juin 2022.

Pour le commandant suprême des forces armées de la République Démocratique du Congo, la défense de l'intégrité territoriale de la RDC est non négociable. D'où repousser l'agresseur Rwandais hors des frontières nationales.

"La célébration de ce jour a lieu dans un contexte sécuritaire, particulièrement préoccupant, qui affecte notre existence en tant que Nation. Comme nous le savons, notre pays fait face à une énième agression de la part du Rwanda, qui agit sous couvert du mouvement terroriste M23 et ce, en violation de tous les accords et traités internationaux. À ce sujet, Garant de l’unité et de la cohésion nationales, je réitère mon serment constitutionnel de maintenir l’indépendance et l’intégrité territoriale et de sauvegarder l’unité nationale. Je rassure le peuple Congolais, dans toute sa diversité, que je ne ménagerai aucun effort pour que la paix et la sécurité soient rétablies, et que les agresseurs soient repoussés hors de notre territoire. Dans le même sens, j’appelle chacun de nous, à considérer l’intégrité de notre territoire comme une question vitale pour laquelle nous n’admettrons ni transaction ni compromission. C’est ici le lieu de rappeler que notre option pour la paix et notre sens de relations de bon voisinage ne constituent pas une faiblesse. Les Congolais, peuple épris de paix et de justice, n’accepteront aucunement d’être agressés constamment", a-t-il rappelé.

Et de conclure :

"Pour imposer cette paix que nous appellons de tous nos vœux, nous userons de toutes les voies de droit nous reconnues pour que le peuple congolais vive définitivement dans la paix et la quiétude sur son territoire".

Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate