img

Top News

Société

Sécurité

Félix Tshisekedi/ Photo de tiers

Le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a, au cours de la réunion du conseil des ministres qu'il a présidé vendredi 27 mai 2022, réitéré son appel aux groupes armés à rejoindre inconditionnellement le processus de paix.

Par contre, Félix Tshisekedi a condamné l’attitude des rebelles du Mouvement du 23 mars (M23), qui ont rompu l’« engagement républicain ». Selon le compte-rendu de cette réunion lu par le porte-parole du gouvernement, le 5ème chef de l'État congolais n'a pas oublié de rappeler son engagement plusieurs fois renouvelé de ramener la paix et la sécurité dans la partie est de la République Démocratique du Congo qui fait face à l'insécurité depuis des décennies.

Le successeur de Joseph Kabila à la tête de la République Démocratique du Congo condamne l’attitude « d’un groupe criminel bénéficiant des appuis sans équivoques de certains acteurs régionaux qui ont décidé de rompre cet engagement républicain en s’attaquant aux forces de défense et de sécurité de la RDC », dans la province du Nord-Kivu.

Enfin, le porte-parole du gouvernement congolais Patrick Muyaya signale que le Président de la République a appelé à l’unité et à la mobilisation des Congolaises et Congolais à soutenir les vaillants soldats loyalistes au regard de la situation sécuritaire dans l’Est de la RDC.

Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate