img

Top News

Trending

Éducation

Actualités

Aminata Namasia, vice- ministre de l'ESPT, photo Théo Liko

L'institut Bokeleyali dans la commune de la Gombe a servi de cadre ce lundi 23 mai 2022 pour le lancement de hors-session des épreuves des examens d'État sur toute l'étendue du territoire.

Aminata Namasia, vice-ministre de l'enseignement primaire, secondaire et technique (EPST) a donné le go de cette édition 2021-22 aux côtés du Ministre provincial de l'EPST Charles Mbutamuntu, de l'inspecteur général Jacques Odia, la députée nationale Henriette Wamu et autres personnalités de marque.

Remerciant le Président de la République et Gouvernement et parents d'élèves pour les efforts consentis pour assurer la formation de ces finalistes, Aminata Namasia a signifié une participation de 918 620 candidats sur toute l'étendue du territoire national, répartis en 2 653 centres de passion.

Elle a en outre retenu 10,6 % de taux pour le cycle long et 10,2 % pour le cycle court, de plus que l'édition dernière, avec 42 % de participation des jeunes filles.

« Je saisis cette occasion pour appeler les élèves dans les classes inférieures, surtout les filles, à rester dans le circuit scolaire afin d'espérer décrocher leur diplôme d'état pour le cycle long et le jury national à leur tour » a-t-elle fait savoir.

Aux finalistes, « Ces épreuves hors-session doivent être comprises comme une épreuve d'évaluation des compétences et des connaissances acquises aux apprenants depuis le cycle préscolaire jusqu'à la fin du cycle secondaire. Notre souhait est que les résultats qui en découleront, soient le reflet du niveau atteint par chaque candidat. J'appelle tous les intervenants à plus de responsabilités et au respect strict des règlements des examens d'états » a-t-elle poursuivi.

Aminata Namasia a en outre rappelée aux élèves en terminale que

« Le Congo de demain que nous voulons fort et prospérer est fondé sur des valeurs de paix, de justice et de travail. Le travail qui devait être personnel, est basé sur la confiance en soi et nous voulons vous inviter à ne pas céder aux demandes de la fraude, de la tricherie et la collaboration et avilissent la réussite et jetez l'opprobre sur l'institution de l « examen d'état et le jury national » a-t-elle conclue, avant de lancer ces épreuves.


Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate