img

Actualités

Politique

Société

Plusieurs sources concordantes ont contacté election-net.com pour dénoncer des pratiques intellectuelles qui se seraient installées au ministère congolais de l'Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, EPST dirigé par Willy Bakonga.

Selon ces sources au sein de ce ministère très stratégique pour le Chef de l'État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, "le patron de l'EPST a pris des initiatives qui sapent systématiquement les actions du président dans un domaine qui lui tient pourtant à coeur à savoir, l'éducation nationale".

Beaucoup dans l'opinion ont toujours décrié les prises de positions médiatiques de ce ministre FCC qui a toujours déclaré que "la gratuité de l'enseignement avait été initiée sous Joseph Kabila".

Et pour certains, l'ancien "maï-maï" de l'Equateur devenu PPRD a décidé depuis de rendre contreproductif le secteur de l'éducation en alourdissant son budget par un "recrutement de complaisance dont seuls bénéficient des proches dans sa province d'origine et généralement les membres de l'AWIBA, Amis de Willy Bakonga, sur toute l'étendue du pays".

Sous couvert d'anonymat, un agent raconte que "Willy Bakonga ministre d'État et ministre de l'EPST, a créé une Association dénommée Les Amis de Willy Bakonga (ÀWIBA). Les promoteurs des écoles privées, leurs personnels ainsi que les membres de leurs familles sont recrutés en vue de la mécanisation de tous au plutard au mois d''avril. Et cette opération se passe dans toutes les 26 provinces avec comme conséquences le gonflement inutile des effectifs des N.U par calculs politiciens".

Par ailleurs, d'autres indiscrétions au sein du ministère ont fait savoir à election-net.com que "le gros lot des N.U sera versé dans le service SERNI".

Parmi ses "dérapages", notre source cite le recrutement effectué à Boende dans la province de laTshuapa, Equateur et ailleurs. "Si vous voulez palper la gravité de ce qui se fait, accédez seulement à la liste complete de membres de l'association AWIBA et cherchez-les sur là liste de paie du SEÇOPE", nous défie la source avant de révéler "qu'une autre association du même genre a été créée par la 2eme personnalité du SECOPE, association dénommée Les Amis de ZACHARIE avec le même mode opératoire..L'on fait semblant d'accompagner le Chef de L'État mais en réalité on sappe son action par le bas.Si l'on ne dénonce pas le mal, l'on est complice".

Il faut rappeler que la rédaction d'election-net.com a essayé de rejoindre, sans succès le responsable de la communication du ministère pour donner sa version des faits.

Rédaction

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate