img

Actualités

« Nous sommes capables de faire reculer Nangaa et sa machine à voter », c’est à ces termes que le Mouvement de Congolais Débout a entamé sa déclaration de ce vendredi.

Au cours d'une déclaration faite ce vendredi 31 août 2018 devant la presse à Kinshasa, le mouvement citoyen Les Congolais Débout "LCD" dont l'initiateur est Sindika Dokolo, exige la démission du président de la Commission Électorale Nationale Indépendante.

LCD reproche au patron de la Centrale électorale, ses « accointances » avec le pouvoir en place, au détriment des autres forces politiques et sociales du pays. Pour Hervé Diakese, « demander la démission de Nangaa, est synonyme de demander l'amélioration du processus électoral en cours »

« Nous allons sensibiliser les coins les plus reculés de ce pays pour exiger le départ de Nangaa, jusqu'à ce que les congolais s'approprient cette démarche. Nous sommes capables de faire reculer Nangaa et sa machine. Ce qui se fait actuellement sont des primaires kabilistes pour choisir le successeur de Joseph Kabila », a conclu le porte-parole du LCD. Pour Le Congolais Debout, la démission de Corneille Nangaa ne doit pas forcément retarder les élections, d'autant plus que selon ce mouvement citoyen, il n'est pas indispensable. Et ils pensent que des élections sans Kabila et Nangaa est un droit pour le peuple congolais.                                      

LYDIE BIBOMBA

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate