loader
img

Actualités

La Commission Électorale Nationale Indépendante (CÉNI) a, dans un communiqué signé le 16 décembre 2018, par son rapporteur, Jean-Pierre Kalamba, dénoncé les tentatives de corruption dans le chef de certains candidats.

"La CÉNI dénonce toute pratique de corruption dans le chef de certains candidats qui, en lieu et place de battre Campagne, approchent ses agents pour des fins obscures . La CÉNI attire l’attention des candidats qui seraient contactés par ses agents- charlatans en vue de solliciter une attention quelconque contre une éventuelle falsification des résultats en leur faveur, de les dénoncer pour poursuite judiciaire", indique le communiqué .

À cinq jours de la clôture de la campagne électorale, le 21 décembre 2018, certains candidats, à la présidentielle comme aux législatives n'ont pas encore débuté leur campagne.

Liévin LUZOLO

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate