img

Sécurité

Selon un document du Haut Commissariat des Réfugiés (HCR) qui circule sur les réseaux sociaux, une coalition des rebelles aurait vu le jour en République centrafricaine pour attaquer la RDC. Il s'agit des LRA (ougandais), Seleka (RCA), Tchadiens (Mbororo d'origine tchadienne) et les Mbororo.

Selon le même document, cette coalition aurait pour objectif final d'installer par force les Mbororo en RDC. Ces hommes seraient basés à Mboki, un village frontalier centrafricain au Nord-ouest de Doruma, plus précisément vers Zangabay. Ces rebelles seraient lourdement armés, avec un actif de 5000 à 6000 hommes, prêts à attaquer la RDC dans un avenir proche.

"La raison principale de cette attaque serait de se venger de la RDC qui ne veut pas des Mbororo dans ses murs et l'objectif poursuivi serait de conquérir le Haut et le Bas-Uélé pour qu'ils s'y installent et y vivent tous désormais dans la paix", note le document.

Le même document ajoute que l'entrée de cette coalition en RDC se ferait par la rivière Mbomu qui est une porte d'entrée des localités congolaises de Zangabay, Pasi, Sanango et Bilikwa. Toutes ces localités regorgent des réfugiés centrafricains, sud-soudanais et des rapatriés congolais, précisent la même source.

Liévin LUZOLO

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate