img

Top News

Trending

Sécurité

Actualités

Illustration

Le Président Tshisekedi met fin à ce qui convenait d'être appelé polémique sur la participation ou non des troupes Rwandaises aux côtés de six autres des pays de l'EAC pour combattre les groupes armés dans l'Est de la RDC.

Lors de son adresse à la Nation ce 30 juin anniversaire d'indépendance de la République Démocratique du Congo, le chef de l'État a indiqué qu'il exigé et obtenu la non participation des troupes Rwandaises dans la force régionale de l'EAC à l'est.

"Ces consultations s’inscrivent dans le cadre du volet politique de la mise en œuvre du Communiqué du deuxième Conclave des Chefs d’Etat en vertu du Traité d’établissement de la Communauté d’Afrique de l’Est. C’est dans cette même perspective qu’il convient de placer le déploiement d’une force régionale dans la partie Est de notre pays en appui à nos forces de défense et de sécurité, composée des troupes de certains pays amis, membres de la Communauté, afin de contribuer à l’éradication définitive des violences et de l’insécurité. J’ai exigé et obtenu que le Rwanda n’y participe pas, en raison de son engagement aux côtés du groupe terroriste M23", a dit Félix Tshisekedi.

Notez que la RDC, preuves à l'appui, a accusé le Rwanda d'appuyer les rebelles du M23 qui tuent et pillent les populations du Nord-Kivu.

Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate