RDC : ces accusations qui pèsent sur la CENI et le régime Tshisekedi

Siège de la CENI photo ties


La publication de la loi sur la répartition des sièges par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) divise l’opinion. Le Forum citoyen, structure de la société civile engagé dans la vigilance citoyenne contre la fraude électorale accuse le pouvoir en place en connivence avec la CENI de cautionner un passage en force vers les élections frauduleuses. 


“Sur base d'un fichier électorale non audité par une structure internationale indépendante, la CENI vient de déposer un projet de loi sur la répartition des sièges à l'Assemblée nationale et que la majorité présidentielle s'apprête à adopter en violation de la constitution, de toutes les lois de la République et du calendrier électoral. Cette théâtralisation du processus électoral constitue un danger pour la stabilité politique et sociale de notre pays” peut-on lire dans le communiqué du F.C


Cette loi, soutient la société civile, pourrait conduire à une provocation du peuple.


“Le fichier électoral actuel ne peut conduire à la loi sur la répartition des sièges, car il n'a pas fait l'objet d'audit et toutes formes de passage en force par la CENI et la majorité présidentielle constitue une provocation du peuple” poursuit le communiqué. 


Récemment, la société civile avait accusé la CENI de dresser une équipe pour l’audit du fichier électoral non en règle et avait exigé que cela soit fait par une institution internationale habilitée.

Powered by Froala Editor

Lire Aussi:
  • RDC : Fayulu exige l'audit de la CENI et des sanctions contre Kadima
  • RDC/Ass.Nat : "le primaire n'est pas le problème, c'est la tête de Kabuya qui dérange", Augustin Kabuya
  • RDC : nouveau report du dépôt des candidatures de gouverneurs et sénateurs

  • Post Tags


    Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments