img

Top News

Trending

Société

Politique

Actualités

Bahati Lukwebo du sénat (à gauche) et Mboso N'kodia de l'Assemblée nationale (à droite). Ph de tiers

Convoqué ce lundi 23 mai, entre sénateurs et députés nationaux, le congrès pour le choix d'un juge constitutionnel n'a pas eu lieu. Et pour cause, le procès verbal de la réunion du regroupement parlementaire du Grand Équateur (Repeq), qui a tablé sur la désignation du candidat juge de la Cour Constitutionnelle, en remplacement de feu juge Mongalu, originaire de la province de la Mongala a,  indiqué que les députés nationaux présents à cette réunion ont porté leur choix sur la candidature député Mondole Esso Libanza Léon comme juge de la Constitutionnel.

Selon le même document, le président du sénat, l'honorable Bahati Lukwebo, après avoir été informé de la situation, a demandé à e groupe d'élus nationaux de pouvoir soutenir le candidat de la chambre haute du parlement, le sénateur. 

"Les députés nationaux ont maintenu leur position, celle de soutenir la candidature de l'honorable Mondole Esso Libanza Léon", note le document.

De son côté, le président Mboso N'kodia de l'Assemblée nationale qui avait gardé silence jusque-là, a réagi via une note adressée à son collègue du sénat et parvenue à Election-net.com ce lundi 23 mai. Il pointe du doigt le président du sénat sénat de pouvoir bloquer la décision convoquant le congrès.

"Je tiens à vous exprimer ma désapprobation de ce genre de pratique non républicaine qui ne permette nullement la parfaite collaboration institutionnelle", écrit-il.

Ci-dessous l'intégralité de la note du speaker de l'assemblée nationale adressée au président du sénat :

Notez que le Sénat avait désigné l'honorable  MBONGA MAGALU Louis, juge à la Cour Constitutionnelle. Et ce, pour succéder au   juge Polycarpe MUNGULU décédé en avril dernier.

 Pour rappel, selon la Constitution, sur les 9  juges qui composent  la Cour constitutionnelle, 3 proviennent du Parlement. Actuellement les Juges BOKONA WIPA et WASENGA qui siègent à cette  haute cour pour le compte Parlement ont été désignés par l’Assemblée nationale. L'insistance de l'actuel candidat du sénat serait pour raison d'équilibre, à en croire la chambre haute du Parlement.

Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate