img

Actualités

Politique

Un congolais a été grièvement blessé par balle à la jambe le week-end dernier à Kamako, cité frontalière avec la république d'Angola dans le territoire de Tshikapa au Kasaï.

C'est ce qu'a appris Election-net.com de plusieurs sources dans la région.

Ces sources précisent que les forces armées Angolaises ont ouvert le feu sur ce congolais qui a tenté de rentrer clandestinement sur le sol Angolais après y avoir été expulsé dernièrement.

Des congolais spontanément retournés d'Angola en Août 2019 au pont sur la rivière Kasaï, © Van F. Tshilanda Election-net.com

Le chef de service de l'hygiène aux frontières dans le territoire de Kamonia, Christian MABEDI , qui confirme l'information précise que les forces armées Angolaises ont reçu des instructions à empêcher toute entrée clandestine sur leur sol

" c'était un expulsé qui tentait de rentrer en Angola par voie clandestine, il s'est croisé en brousse avec les policiers angolais qui lui ont donné un coup de balle à bout portant sur la jambe gauche au niveau de la cuisse. Il n'a pas pu trouver la mort ni une fracture au fémur ; il a été grièvement blessé et les gens qui passaient l'ont trouvé baignant dans les sangs et l'ont ramené à la cité où il suit des soins.
Tout ceci c'est parce-que quand les Angolais expulsent nos compatriotes, ils viennent dépouillés de tout. C'est ainsi qu'il a tenté de rentrer là-bas pour récupérer ses biens malheureusement il n'a pas pu " explique-t-il

Depuis Avril dernier, des vagues de congolais sont expulsés d'Angola pour séjour irrégulier.

Van Frédéric Tshilanda

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate