img

Actualités

Économie

Sécurité

Répondant aux propos de Félix Kabange Numbi sur le prétendu détournement de 200 millions à la Gecamines, l'Association Congolaise pour l’Accès à la Justice ACAJ conseille vivement cet acteur politique du FCC de s’abstenir à gloser inutilement sur un dossier dont il est loin de maîtriser les tenants et les aboutissants juridiques.

Georges Kapiamba président de cette structure rappelle à l'ancien ministre de la santé devenu député que le rôle de celui-ci consiste fondamentalement à s’assurer que les aspirations profondes de la population sont bien protégées et rencontrées, et non de développer des connivences avec des personnes soupçonnées d’avoir dilapidé des ressources publiques.

Dans un communiqué de presse rendu public le mercredi 19 février 2020 et dont une copie est parvenue à la rédaction d'élection-Net, l'ONG ACAJ indique que la Gecamines est un patrimoine de l'Etat Congolais et que le dossier Gécamines, actuellement en instruction judiciaire, met en cause non seulement M. Albert YUMA, mais également des compatriotes ressortissants des provinces autres que le Grand Katanga.

Dès lors, la propension de M. Félix KABANGE NUMBI à vouloir ethniciser, voire tout ramener à la personne de M. Albert YUMA, relève d’une grave maladresse visant en présentant le PA comme victime expiatoire d’une justice aux ordres.
Le communiqué conclu en appelant M. Félix KABANGE NUMBI à revenir à la réalité et comprendre que le temps est révolu.

Pompon BEYOKOBANA

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate