img

Actualités

Le président national de la formation politique, Mouvement de Libération du Congo, MLC, Jean-Pierre Bemba Gombo vient de publier ce jeudi, 23 avril, un communiqué de presse dans lequel il interpelle les membres de sa formation politique, particulièrement les élus.

Dans ce document, l'ancien Vice-président de la République Démocratique du Congo, RDC met en garde contre toute initiative parlementaire individuelle de chaque élu MLC au des chambres parlementaires du pays en martelant sur le caractère collectif qui doit guider le travail de ses élus.

Ci-dessous, l'intégralité du communiqué parvenu à election-net.com

Écarté de la course à la magistrature suprême lors de la présidentielle du 30 décembre 2018 pour "acte de corruption" comme lors de son incarcération à la Cour Pénale Internationale, Jean-Pierre Bemba était contraint de soutenir la candidature de l'opposant Martin Fayulu contre Félix Tshisekedi, l'actuel chef de l'État dont il sympathiserait ce dernier temps.

Beaucoup prêtent au leader du MLC les intentions de coaliser avec le chef de l'État pour les prochains scrutins. Mais pour l'heure, aucune communication n'a été enregistrée dans ce sens, par contre la tiédeur des positions du parti contre le régime Tshisekedi pourrait faire penser à cette hypothèse sans compter sur l'action du député national, Jean-Jacques Mamba initiée contre Jean Marc Kabund, le Président intérimaire de l'UDPS, le parti présidentiel.

Jose-Junior Owawa

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate