img

Top News

Économie

Actualités

Photo d'illustration

La Banque mondiale a approuvé 750 millions de dollars américains pour soutenir la gouvernance, le transport et la connectivité numérique en République Démocratique du Congo (RDC). 

C'est en tout cas ce qu'indique un communiqué de presse publié par cette institution de Breton Woods sur son site internet consulté ce dimanche 03 juillet 2022 par elections-net.com.

Selon ce communiqué, cette approbation rentre dans le cadre de son engagement approfondi en République démocratique du Congo. 

Ainsi, le Conseil d'administration de la Banque mondiale a approuvé la dernière semaine un appui budgétaire de 250 millions de dollars pour les réformes fondamentales de la gouvernance économique et 500 millions de dollars pour renforcer les transports et la connectivité en République démocratique du Congo ( RDC)", annonce ce communiqué tout en précisant que les deux projets sont financés par l'Association internationale de développement (IDA).

"Ces deux opérations représentent un engagement et un dialogue renforcé entre la RDC et tous les niveaux du Groupe de la Banque mondiale. Ce dialogue nous a permis de redéfinir et de porter notre partenariat à un nouveau niveau - ce qui, nous l'espérons, profitera aux plus de 90 millions d'habitants du pays", a déclaré Jean-Christophe Carret, directeur national de la Banque mondiale pour la République démocratique du Congo, dans des propositions relayées par le site internet de l'institution.

"Le retour de l'appui budgétaire après plus de quinze ans est un signe de l'engagement du gouvernement à renforcer la gouvernance, à libérer le potentiel de croissance dans les secteurs économiques clés et à améliorer les conditions de vie des populations congolaises. Il témoigne du redressement de la coopération au développement avec nos partenaires techniques et financiers et devrait catalyser des flux de financement conséquents, permettant au gouvernement de répondre aux immenses besoins de développement du pays", a déclaré pour sa part Nicolas Kazadi, ministre congolais des Finances.

D'après toujours ce communiqué de presse, Le projet d'appui au transport et à la connectivité est le premier d'une série de trois projets destinés à fournir des transports et une connectivité numérique sûrs, résilients et durables dans et entre la région du Kasaï et la partie orientale de la RDC, tout en soutenant le renforcement de la gouvernance du secteur. Il soutient l'ambitieux programme du gouvernement visant à mieux intégrer le pays en rétablissant la liaison de transport routier Est-Ouest, en modernisant les principales infrastructures de transport et en renforçant la connectivité numérique. Plus précisément, il financera la modernisation et le revêtement de 440 km de routes résilientes au climat dans les provinces du Kasaï et du Nord-Kivu,

Le projet d'appui aux transports et à la connectivité comprend des mesures visant à réduire et à traiter le risque de violence sexuelle lié à l'afflux soudain de travailleurs dans les zones de construction, par des mesures telles que la surveillance par des tiers, la formation des parties prenantes du projet et le partenariat avec la société civile et d'autres entités communautaires pour gérer les plaintes. Le projet soutient les infrastructures résilientes au climat et renforce la préservation des forêts. Les communautés locales seront appuyées dans la gestion des ressources naturelles, y compris la reforestation de terres dégradées le long des routes du projet, conclu à ce sujet ce communiqué de presse.

Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate