img

Actualités

Société

La rédaction d’Enet s’est entretenue avec Erman Mutina Sakrini Directeur Général de l’office des routes sur l’exécution de ce programme.

ENET : Mr le directeur général Bonjour

Erman Mutina Sakrini : Bonjour monsieur le journaliste

ENET : Vous revenez d’une tournée dans certaines provinces du pays inspecter les chantiers, quel constat avez-vous fait ?

Erman Mutina  Sakrini : il faut plutôt poser la question à la population. Nous sommes avec vous ici sur la RP 618, vous voyez la réaction des gens. Et si vous vous êtes responsable de l’Office des routes, et que vous voyez la population qui danse qui danse suite au travail que vous avez fait, ça ne peut que vous réjouir. Pour nous, c’est la reconnaissance d’un travail bien fait que l’office des routes a exécuté dans le cadre de la réhabilitation du pont Kaku et la construction d’un nouveau pont à ce même site. Et pour revenir à votre question, je suis ici dans le cadre d’inspection des travaux effectués dans le cadre du programme des 100 premiers jours du chef de l’Etat ; maintenant nous sommes dans le volet pont et bientôt nous aurons toujours dans cette même province à aller visiter le volet bac. Mais présentement nous sommes là pour l’inauguration du pont Kaku dans ce cadre-là.

Enet : est-ce suffisant car il y a beaucoup des ponts délabrés ?

EMS : Ce que nous allons dire, c’est que nous n’allons pas nous arrêter sur ce pont. Nous allons construire d’autres et lancer d’autres ponts sur cette route afin de relier facilement le territoire de Mitwaba au territoire de Kasenga. La population n’a qu’à bien garder et protéger cet ouvrage, cela va nous encourager à aller plus loin.

Enet : Là nous sommes beaucoup plus dans le Haut-Katanga les 100 jours sont déjà passés, où en est l’office des routes?

EMS : Monsieur nous le plaisir de faire le point sur le programme d’urgence des 100 du chef de l’Etat dans son volet infrastructures. Vous vous souviendrez que lorsque nous avions présenté ce programme, nous avions dit qu’il portait sur 124 projets dont 46 projets des routes, 36 projets de ponts et 42 projets de bacs. Dans les bacs il y avait 18 bacs à réhabiliter et le reste à déployer. Pour le moment ce que je peux dire, nous avons atteint un taux global à 61% d’exécution sur un taux de décaissement de 57%. C’est un programme qui était évalué à environ 82 millions de dollars américains, aujourd’hui nous avons donc atteint un taux d’exécution financière de 57% contre un taux d’exécution physique de l’ordre de 61%.
S’agissant du volet route, je voudrais dire que sur les 46 projets de routes sélectionnés, nous sommes en train de travailler pratiquement sur 42 projets actuellement. Et nous allons atteindre les 100% d’ici maximum deux semaines. Vous vous souviendrez que nous avons parlé d’un linéaire global de 2830 Km. A ces jours je voulais vous dire que nous n’avons pas encore atteint la fin du programme dans ce volet mais nous avons déjà couvert plus de 2500 km ; et sur certains axes routiers, nous sommes au-delà des assignations qui nous ont été confiées par la très haute hiérarchie. Donc en ce qui nous concerne, nous pouvons dire que ça fonctionne très bien sur les trois axes qui nous ont été confiés par la très haute
hiérarchie.

Enet : Qu’est –ce qui explique cette célérité, quand on voit un ou deux ponts construit en moins de 30 jours ? On était tenté de croire que l’office des routes n’était plus capable de le faire?

EMS : non, non ; l’office des routes n’a pas à rougir par rapport à l’expertise extérieure. Nous avons des ingénieurs qualifiés, nous avons des ouvriers qualifiés ; Donc ce qui vient d’être fait ici, nous avons travaillé sur deux sites de ponts en 30 jours si vous divisez par deux, ça vous fait une moyenne de 15 jours et du travail bien fait. Donc pour parler de l’expertise de l’office des routes, je dirai qu’il n’y a pas match.

Enet : Monsieur le directeur Merci.

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate