loader
img

Actualités

Dans une interview exclusive accordée à élection-net.com, le président de l' Alliance pour l' Universalité des Droits Fondamentaux  a estimé que pour des élections libres, transparentes et crédibles, tous les acteurs impliqués au processus électoral se mettent  ensemble sur une même table afin de baliser le chemin pour des élections selon l'esprit et l'attente de la population Congolaise.

 

<< Les élections ne sont pas organisées pour qu'il ait guerre, elles sont plutôt organisées dans une société démocratique en vue de renforcer la légitimité des institutions et des dirigeants pourvu que chacun puisse contribuer à la démocratie, au développement et à l'émergence du pays.>> a fait savoir Henri Wembolua Otshudi.

AUDF  a exhorté la Commission Électoral Nationale Indépendante à bien jouer son rôle en toute neutralité pour éviter le chaos dans le pays. Et aussi de prendre en compte les  recommandations de la communauté internationale formulées lors des audits de la machine à voter.

Par ailleurs, le président de l'AUDF tient à saluer le professionalisme de la Police Nationale Congolaise lors des manifestations publiques du 26 et 27 octobre dernier organisées par l'opposition politique et le Front Commun pour le Congo. Par contre, il a exigé la clarification des enquêtes menées par la commission mixte indépendante qui était  mis en place par la ministre des Droits Humains sur des différents cas des victimes de la répression des manifestations de masse de décembre 2017, janvier et février 2018, initiée par le  Comité Laïc de  Coordination pour réclamer les élections dans le délai prescrit dans l'accord de saint sylvestre.

 

Herman Tumpa

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate