img

Actualités

Politique

Depuis 09 heures de ce mardi, la cour militaire de la province du Lualaba a ouvert le procès en flagrance opposant l'auditeur militaire contre deux éléments de la police nationale congolaise et un élément de la garde républicaine poursuivis pour dissipation des munitions et désertion de poste. Sur le banc des accusés , un a retenu l'attention de l'opinion, il s'agit de Miguel KATEMB KASHAL ministre provincial des infrastructures, urbanisme et habitat de la province du Haut-katanga.

Le premier à monter à la barre était Ruffin Balengela Ndjoko de la garde républicaine qui assure la protection de monsieur Mumba Tshisekedi accusé d'avoir voulu enlevé une serveuse dans la boîte de nuit six Seven. Cet élément de la GR a avoué que c'est lui qui a fait appel aux policiers pour qu'ils entrent dans la boîte. Il a même précisé que le ministre Miguel n'était pas sur le lieu.

Idem pour les autres témoignages dont ceux de monsieur Isaac Kopa manager de la boîte de nuit Six SEVEN, Mumba Tshisekedi accusé d'avoir voulu enlevé la jeune serveuse ce qui a provoqué cette altercation , y ajouter les déclarations de la serveuse en question et des policiers , le ministre Miguel Katemb est hors de cause. Il n'est impliqué ni de loin ni de près dans les événements.

Toutes les déclarations ont convergé pour attester que le ministre dormait au moment des faits et n'a jamais mis les pieds dans la boîte de nuit Six Seven.

Présent à ce procès, le ministre provincial des infrastructures comparaît comme témoin renseignant. Aucune charge pénale n'est retenue contre lui à ce stade.

Il compte sur l'appui d'une imposante délégation de sa province constituée de trois ministres provinciaux, des députés, de l'auditeur et procureur qui sont descendus pour négocier sa relaxation.

Toutefois, la lumière n'est toujours pas faite sur le mobile de la présence de ce membre du gouvernement provincial dans une province voisine alors qu'officiellement il était en mission officielle à Likasi.

En rappel, le vendredi 13 Septembre des coups de feu faisant un blessé ont eu lieu dans la boîte de nuit Six Seven. L'un des gardes du ministre provincial des infrastructures du Haut-katanga s'est retrouvé dans cette brouille entre le patron de la boîte de nuit et Mumba Tshisekedi. Le manager de la boîte est désormais accusé d'entretenir un réseau des filles d'après les témoignages émis lors de ce procès.

Chris Lumbu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate