img

Politique

Palmer Mfumu, ce jeune ambitieux est un juriste âgé de 30 ans. Née un certain 14 mai 1988, à Kinshasa, capitale de son pays la  République Démocratique Congo.  

                                                          

Candidat député national du Mont Amba, « PM » a fait ses études à l'école Primaires à Colline/ Kinseso, où il a obtenu son certificat d'études primaires en 2004. Après ses études primaires "Mfumu" s'inscrit au collège Sainte Félicité de Kinseso, où il est consacré diplômé d'Etat en latin philosophie en 2010.  Pour ses études supérieures, « Palmer » comme aime l’appeler ses proches choisira l'Université de Kinshasa. A l’Unikin, naturellement, l’homme  va s’inscrire à la faculté de  Droit. En 2017, il réussit à obtenir sa licence en droit Economique et social. Jeune en âge peut-être, mais l’homme draine avec lui une longue et riche expérience professionnelle dans le domaine communautaire. Chef du  bureau chargé de mobilisation et processus électoral de Kinseso au sein de l’Association Sans But Lucratif « Priorité Kinsenso » depuis 2011, Palmer Mfumu est aussi défenseur judiciaire au Barreau de Matete à Kinshasa.

Sa passion pour des questions électorales ne commence pas d’aujourd’hui, l’homme a été témoin au bureau de vote aux élections de 2011 dans la commune de Kinseso. Le 1 mois de stage au cabinet d'avocat et puis au parquet de MATETE semble l’avoir aidé à développer un certain nombre d’attitudes dans le domaine de défense de droits humains et du développement communautaire. Ses  formations notamment en droits de l'homme et électoral ainsi qu’en  marché public n’ont fait que renforcer ses connaissances sur ces questions d’intérêts publics.

Polyglotte « Mfumu » parle couramment  le Lingala, le Français et l’Anglais. Obsédé de la lecture, « PM »  utilise le sport et les découvertes comme ses cibles privilégiées de loisir. Son engagement au sein  de l’ASBL « Priorité Kinseso » était ce vecteur qui a suscité ses ambitions politiques. Très jeune à l’époque, juste après ses études secondaires ce leader communautaire débute  ses actions à impact visible entre autre par le placement des tuyaux d'eau dans sa commune urbano-rurale de Kinseso.

Quand il intègre en 2017,  le parti politique Alliance Démocrate pour l'Emergence du Congo, Palmer Mfumu baigne sur un terrain presque conquis : Kinseso, il le connait comme sa poche. Dans son territoire, « PM » prône  le changement.  Fort de ses atouts politiques, « Palmer » s'est vite fait remarquer par les dirigeants de sa formation politique.  Sa nomination au poste du président de la fédération de Mont-Amba n’a été qu’une suite logique de sa montée en puissance au sein de ce parti.

Au parlement national, l’homme à une idée de son travail une fois élu : « Etre l’avocat de la population. Au sein de l'Assemblée nationale je vais, non seulement proposer des lois se rapportant aux besoins de la population, mais aussi à défendre la société congolaise», promet le candidat député. Son champ d’action, repose sur 7 piliers : délestage, de l’eau potable dans toute la ville, l'emploi pour les jeunes, le chômage, l'insécurité, la Santé, le social et les infrastructures figurent parmi ses priorités à défendre au parlement.

Pour y arriver, « Palmer » a besoin d’une chose : le soutien de la jeunesse. «  Je demande aux jeunes de me faire confiance car je prône le changement.  Une fois élu, j'apporterai la solution car je vais au parlement  pour répondre aux questions de la population et non pour m'amuser», conclut-il.

LYDIE BIBOMBA

Contact : +243 81 59 82 400

 

 

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate