img

Actualités

Sécurité

La société civile forces vives noyau du Groupement Buhumba en commune rurale de Kibumba dans le territoire de Nyiragongo, dénonce avec désolation la présence d'une bande des malfaiteurs composée de plus d'une dizaine des jeunes bien armés non autrement identifiés auteurs des violations de droits humains et tracasseries dans cette contrée ce dernier temps.

Dans une note parvenue à élection-net.com ce mardi 4 février 2020, Janvier Sebwage Alphonse, président de cette structure indique que ces personnes ont toujours opéré vers les heures vespérales, et parfois barricadent même la route pour extorquer les biens de paisibles citoyens.

Ainsi, il appelle les services de sécurité à mettre en place des nouvelles stratégies qui feront que ces hors la loi soient arrêtés et que la population vive en sécurité.

''La société civile forces vives noyau Groupement Buhumba demande aux services de sécurité habilités à cette matière, la PNC et les FARDC de mettre en place les nouvelles stratégies afin de mettre la main sur ces inciviques pour qu'ils répondent de leurs actes devant la justice et être sanctionnés pour ces actes ignobles qu'ils commettent nuit et jour sur des paisibles citoyens'', a-t-il indiqué.

En finissant, il a demandé à la population de continuer à collaborer étroitement avec ces services de sécurité en dénonçant tout mouvement suspect auprès d'eux, chose qui fera selon lui, que tous les réseaux de ces malfaiteurs soient démantelés.

Prince Bagheni, à Goma

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate