Nord-Kivu : nouvelle attaque sanglante à Lubero

Illustration


Au moins 14 civils ont été tués au cours d’une attaque d’hommes armés dans la nuit de vendredi à samedi 22 juin, au village de Kyanganda, dans le groupement de Manzia, au territoire de Lubero au Nord-Kivu.

La société civile locale qui rapporte les faits ce dimanche 23 juin, déplore ce qu’elle qualifie de « laxisme » des Forces armées de la RDC (FARDC), face à la recrudescence des attaques des civils dans le territoire de Lubero.

Selon cette structure citoyenne, les FARDC ne prennent pas en considération les alertes lancées par la population sur des attaques imminentes notamment des rebelles ADF dans cette région.

Les responsables de la société civile signalent également la disparition de plusieurs personnes ainsi que des maisons incendiées. Ils affirment que cette nouvelle attaque a provoqué le déplacement de la population qui est allée se réfugier dans des localités environnantes jugées plus sûres.

L’administrateur du territoire de Lubero, le colonel Alain Kiwewa qui revient de la zone, confirme les faits rapportés par la société civile. Il demande cependant à la population « de continuer à conjuguer des efforts et d’agir dans l’unité, afin de faire face à cette barbarie, perpétrée par des hommes armés qui continuent d’endeuiller les familles ».

 Le colonel Alain Kiwewa a également demandé à la population de continuer à faire confiance aux autorités, pour qu’ensemble ils puissent lutter contre ces forces négatives.

 « Je demande à la population de voir comment nous pouvons résister ensemble face à ces rebelles. Qu’elle n’ait pas peur, qu’elle ait confiance aux autorités locales et à notre armée. L’armée est là, elle a la mission de sécuriser la population et ses biens. Nous devons avoir confiance en nos outils de sécurité, mettons notre force ensemble et nous allons vaincre l’ennemi ».


Avec Radio Okapi

Powered by Froala Editor

Lire Aussi:
  • RDC : Pas de collaboration internationale entre Kisangani et Dallas
  • Ouganda : six ans de prison pour avoir insulté le président Museveni et sa famille sur TikTok
  • Travaux d'asphaltage Kisangani-Beni : où en sommes-nous ?


  • Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments