img

Actualités

Sécurité

Société

Après une descente effectuée  ce mercredi 4 mars 2020, l'axe routier Mbau-Kamango  est de nouveau ré-ouvert à la circulation à la suite des travaux  engagés pour réhabiliter ce tronçon.

Pour le général de brigade Nzanzu Julien Muhekwa, commandant second du corps de génies militaires, l'absence de routes influe négativement sur la situation sécuritaire. 

Ainsi, il a rappelé que la réhabilitation des routes d'intérêt général est associée aux opérations de traque de l'ennemi, tout en appelant la population à travailler avec son armée pour que cette route soit praticable complètement que les opérations de traque produisent un meilleur résultat.

''l'objectif, c'est arrivé à Kamango, vous voyez que c'est une route de desserte agricole et c'est la population qui est la première bénéficiaire, nous voulons travailler avec elle, pour que nous atteignions le résultat escompté'' A t-il indiqué à election-net.com avant d'énumérer les difficultés qui sont d'ordre logistique auxquelles ses troupes font face depuis que les travaux ont commencé sur ce tronçon.

''Jadis nous perdions beaucoup de militaires sur cette route seulement parce qu'elle était impraticable, et aujourd'hui nous nous félicitons parce que le chemin est déjà tracé, les engins passent facilement, depuis que nous avons commencé, le carburant pose problème, nous utilisons 7 engins, nous devons alors consommer au minimum 1500 litres par jour, oui c'est le gouvernement qui appuie ces travaux mais parfois il envoie son secours en compte goutte'' A t-il chuté.

Il faut noter que les travaux de réhabilitation de la route Mbau-Kamango sont menés par les génies militaires FARDC en permanente collaboration avec la mission onusienne

Les génies militaires  abattent un travail de titan sur terrain, jadis impraticable la route Mbau-Kamango, petit à petit, elle est en train d'être réhabilitée.

Prince Bagheni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate