img

Actualités

Société

Les enfants en conflit avec la loi qui sont dans l'Etablissement de Garde et d'éducation pour enfants EGEE/Beni éprouvent plus d'une difficulté.

Au cours d'une descente réalisée ce lundi 17 février 2020, ceux-ci ont indiqué à election-net.com, qu'ils ont toujours mangé trois jours dans la semaine. Et cela parce que le CICR qui s'était chargé de leur apporter les vivres, est au bout de son contrat avec cette prison pour enfants.

Mirenge Hermond président du tribunal à l'EGEE , a reconnu que tous ces enfants qui sont gardés dans cette maison ont droit à tous les nécessaires, selon lui, le gouvernement congolais n'assume pas ses responsabilités chose qui explique la gravité de cette situation.

''c'est le gouvernement congolais qui a la charge de nourrir ces enfants, mais il ne le fait pas, le CICR aide ces enfants avec la nourriture trois jours dans une semaine, nous voulons que l'État prenne ses responsabilités, il n'est pas normal que l'on emprisonne un enfant sans être en même de lui donner ce qu'il peut manger'' regrette t-il, avant de signifier à l'opinion que le contrat du CICR pourra prendre fin à la fin du mois de février, chose qui nous amène en déduire qu'après ce mois, ces enfants en conflit avec la loi n'auront plus à manger.

Il faut noter que dans cet Établissement de Garde et d'éducation pour Enfants, quarante enfants, dont 36 garçons et 4 filles, tous mineurs y sont gardés, et chacun avec son dossier.

Prince Bagheni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate