img

Actualités

À Goma ce lundi 27 avril, certains officiels ont rendu hommage aux gardes Parc tués à Rumangabo le vendredi 24 avril 2020 par des présumés rebelles rwandais FDLR.

Carly Nzanzu Kasivita gouverneur du Nord-Kivu a procédé au dépôt des gerbes des fleurs devant les cercueils de 7 corps qui seront inhumés à Goma, sur les 12 victimes de l'embuscade.

Il a été suivi par d'autres officiels parmi lesquels, Robert Seninga président de l'Assemblée provinciale du Nord-Kivu, Emmanuel Demerode directeur provincial du Parc National de Virunga (PNVi), ainsi que le commandant de la 34 ème région Militaire, le général Ilunga N'peko EDMOND.

La plupart des autorités présentes ont appelé à l'ouverture des enquêtes sérieuses afin de sanctionner les auteurs de cet acte macabre. Et de décourager le mouvement des attaques contre les gardes-parcs.

Il faut rappeler que tous ces 13 gardes parc ont succombé dans une embuscade tendue par les présumés rebelles FDLR à Rumangabo, vendredi dernier dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu. Quatre civils ont également péri dans cette même embuscade.

Les premières informations récoltées par election-net.com, renseignent que 7 corps seront enterrés à Goma, 1 sake ,1 à Rugari dans le Nyiragongo, 2 à Beni et 2 à Butembo, dans la partie Nord de la Province du Nord-Kivu.

Prince Bagheni, à Goma

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate