img

Top News

Sécurité

Ir Marion Ngavo Kambale, président de la société civile à Goma. Ph Enet © Prince B

Depuis le début du mois de mai 2022 plusieurs incidents sécuritaires et autres abus aux droits humains sont constatés dans la ville de Goma, dans un rapport de la coordination urbaine de la société civile, le tableau sombre de l'insécurité dans la capitale du Nord-Kivu a été peint.

 Marrion NGAVHO KAMBALE, président urbain de cette structure citoyenne rappelle que depuis le début du mois il y a eu 4 cas d’assassinats dont 1 femme et 1 jeune homme assassinés hier le 19 mai à 19h00 à Himbi derrière le marché Alanine dans une rue très fréquentée.

Cet acteur social a par ailleurs rappelé qu'un enfant âgé d’environ 10 ans du sexe masculin enterré vivant par des personnes non autrement identifiées dans le quartier Kyeshero, tout en évoquant la question de 3 corps sans vie retrouvés dont une femme, un jeune garçon et un homme d’une quarantaine d’âge retrouvés sur le bord du lac Kivu à Kituku dans le quartier Kyeshero et le quartier Mugunga.


''Une femme d’une soixantaine d’âge retrouvée pendue par de personnes non autrement identifiées dans le quartier Kyeshero, 2 cas de viol dont une fille de 13 ans dans le quartier Ndosho et une autre de 12 ans dans le quartier katindo'', a-t-il déclaré.

Et de poursuivre :

''Une bombe posée au bureau de la commune de karisimbi faisant terreur aux populations, incursion des présumés réseaux de 40 voleurs dans les maisons de paisibles citoyens qui blessent des personnes et emportent les biens et argent, les tracasseries nocturnes et diurnes par certains policiers et militaires en patrouille ou dans certains coins et lieux publics et, 3 cas de kidnapping des enfants dans le quartier Ndosho et Kyeshero vers des destinations inconnues'', a-t-il rappelé.

Ces conséquences déplorées

Marion Ngavo, a en outre souligné que cette situation d'insécurité a plus d'une retombée dans la capitale du Nord-Kivu.

Pour lui, il y a désormais la peur du lendemain, retour précipité, manque de confiance pour les autorités et l’entourage, faible production économique, accusation gratuite, traumatisme et règlement des comptes. 

Enfin, il a proposé aux décideurs politiques quelques actions, d'abord le recyclage de policiers et militaires sur les notions de police de proximité en vue de bien collaborer avec la population, de doter de commissariats des unités jeunes, fortes et équipées pour affronter les bandits, dire la justice juste et des corrections aux malfaiteurs. 

Et amener la population à gérer sa sécurité personnelle et physique, cela en dénonçant les suspects, éviter les conflits et bien gérer son business et ses mouvements.

Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate