img

Actualités

Société

Le gouvernement provincial en collaboration avec le tribunal de grande instance a débuté ce mercredi 4 Mars 2020 à Goma le procès public de certains présumés kidnappeurs.

Pour Robert Kambale lufungula ministre provincial de la justice et droits humains, a indiqué que ce procès intervient à un moment où les gens veulent savoir le sort de ceux là qui ont appauvri plusieurs familles au Nord-Kivu.

A lui, d'ajouter que plus les guerres deviennent reçurentes, plus la criminalité la criminalité s'accentue, selon lui, le problème de kidnapping qui reste une autre forme de criminalité inquiète les paisibles citoyens depuis plus de 10 Ans et le procès qui s'est ouvert sera une occasion pour les décideurs de bien punir les coupables devant un Grand Public.

Par ailleurs, il a souligné que la justice sera toujours à l'oeuvre pour sanctionner ceux là qui ne cessent s'appauvrir la population en exigeant la rançon pour qu'ils octroient une libérte à leurs captifs

''Nous sommes dans une province en crise depuis plusieurs années, et comme vous le savez, plus les guerres perdurent, la criminalité atteint un autre niveau plus inquiétant'' a t-il signifié à election-net.com avant de rassurer toute la population que le gouvernement provincial reste engagé pour mettre un terme au phénomène kidnapping sur toute l'étendue de la province et particulièrement dans la ville touristique de Goma où le taux s'élève à un degré plus inquiétant.

Il faut noter que ce procès public des présumés kidnappeurs pourra durer trois jours devant le stade de l'unité, en Ville de Goma.

Prince Bagheni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate