img

Actualités

L'auditorat supérieur du Nord-Kivu vient de retourner à la discipline de Corps, 46 Militaires FARDC depuis ce lundi 21 Avril 2020, à Goma.

D'après le major Guillaume Djike Kaiku, porte parole de la 34 ème région Militaire au Nord-Kivu, c'est conformément à la mesure prise par le Chef de l'État, Félix Antoine Tshisekedi en cette période où le pays est secoué par la pandémie du Coronavirus, que cette libération a été accordée à ces derniers.

À lui de poursuivre que, ladite libération contribuerait à la lutte contre la propagation de ce fléau en milieu carcéral.

Par ailleurs, il a rappelé que l'auditorat militaire général a instruit les auditorats supérieurs opérationnels sur toute l'étendue de la République à examiner les cas de militaires poursuivis pour des faits bénins par l'auditorat, afin de décongestionner les prisons en cette période de la pandémie du Covid-19.

Ce, pour exécuter ces instructions que l'auditorat supérieur opérationnel du Nord-Kivu a estimé de retourner à la discipline de Corps les 46 militaires, qui, désormais seront encadrés par le commandement de la 34 ème région Militaire, a t-il chuté.

Il faut noter que cette libération des hommes en uniformes est première, depuis que les cas positifs du Coronavirus ont été signalés dans la province du Nord-Kivu.

Prince Bagheni, à Goma

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate