img

Actualités

Politique

Sécurité

Le secteur Opérationnel Sukola 2, au Nord-Kivu a informé à l'opinion locale et nationale que le mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA), section de Nyamilima, dans le territoire de Rutshuru, a transformé sa lutte citoyenne en se muant en un groupe armé. Ce, afin de mener, désormais, des opérations avec les résidus du groupe Maï-Maï AFRC contre l'armée loyaliste.

Selon le communiqué consulté par election-net.com, le secteur opérationnel Sukola 2, il est noté que c'est depuis le 20 janvier, jusqu'au 2 Mai 2020, que la LUCHA section de Nyamilima, en connivence avec les résidus du groupe Maï-Maï AFRC ont mené ensemble des actions contre les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) basées à Nyamilima.

Au cours des dites actions, le régiment 3412 des FARDC a perdu deux armes de type Ak47 et deux de ses vaillants militaires, dont le premier abattu le 4 Avril et le second le 2 mai 2020, à Nyabitale.

Ainsi, dans la mission de traquer tous les groupes armés sans distinction aucune, le secteur Opérationnel Sukola 2, Nord-Kivu, prend à témoin la communauté locale et nationale et appelle ces militants à revenir au bon sens. Dans le cas contraire, il promet à ces derniers de tirer toutes les conséquences possibles par rapport à ce comportement.

Prince Bagheni, à Goma

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate