Nord-Kivu : ce nouvel exploit des FARDC à Masisi

Illustration


Les affrontements entre les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et les rebelles du M23 soutenus par Kigali se sont intensifiés ce lundi 30 janvier 2023 en territoire de Masisi au Nord-Kivu.

Les premières informations parvenues à ELECTION-NET-COM qu'aux environs de 18h30 que l'armée congolaise a repris le contrôle de Burungu village situé à quelques Kilomètres de Kitchanga occupé par ces terroristes du M23 depuis le jeudi 26 janvier 2023.

''Le village de Burungu à quelques Kilomètres de Kitchanga est complètement passé sous le contrôle des FARDC. Des détonations d'armes lourdes et légères sont entendues à Kitshanga'', indique une source locale sous anonymat.

La nécessité d'aider les déplacés ?

Le député Nationale Didier KAMUNDU BATUNDI, vice-Président de la sous-commission « Droits civils et politiques » à l'assemblée nationale a informé l’opinion dans une déclaration parvenue à ELECTION-NET-COM au lendemain de la prise de Kitchanga par les rebelles du M23 que des milliers d’habitants de cette cité et ses environs ont fui en directions diverses (Mweso, Kalembe, Pinga, Nyamitaba, Muhanga, Kibachiro, Bukala, etc.) et vivent actuellement dans des conditions hygiéniques, sanitaires et alimentaires déplorables.

''Au stade actuel, je demande au Gouvernement de prendre ses responsabilités à mains afin de trouver une solution urgente pour sauver des vies humaines déjà en danger et sinistrés qui doivent regagner rapidement leurs habitations et champs. Aussi, je demande qu’une aide humanitaire d’urgence soit rapidement organisée par le gouvernement et les organisations humanitaires opérationnelles au Nord Kivu en faveur des populations déplacées'', a-t-il indiqué

La Force régionale de l'EAC et la MONUSCO inactives ?

''Je fustige l’inaction des forces de la MONUSCO et de l’EAC qui observent en touristes les évènements comme si elles sont venues pour constater les dégâts. Si elles ne sont pas prêtes à se battre et imposer la paix que le veut leur mandat, je requiers leur départ avant que nos populations ne les y contraignent dans les jours à venir. Nous n’avons besoin des spectateurs de malheurs'', a-t-il souligné.

Il a, enfin demandé à toutes les couches de la population, dans toutes leurs diversités, de rester unies et de ne pas tomber dans le piège de l’exclusion et la division que l’ennemi recherche pour justifier sa guerre.

''Nous sommes un seul peuple, seul notre unité nous sauvera. Si longue soit la nuit, le jour viendra !'', a-t-il chuté.

Powered by Froala Editor

Lire Aussi:
  • EAC : le communiqué final de la rencontre Tshisekedi-Salva Kir en 7 points
  • RDC : le moratoire sur l'exécution de la peine de mort enfin levé
  • RDC : après sa réélection, Tshisekedi reçoit une pertinente recommandation de l'EAC

  • Post Tags


    Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments