img

Actualités

Au moins 15 villages des territoires de walikale et Lubero sont déjà vidés des habitants suite à l'activisme des groupes armés. Cette révélation emane du collectif des organisations de la nouvelle société civile de Kisima et Ikobo dans le Walikale. Selon le président de cette structure le mouvement des populations est consécutif aux affrontements qui opposent deux groupes armés depuis plusieurs jours.

"Au moins 15 villages sont vidés de la population. Nous demandons à ces groupes de respecter les droits humains et de ne pas faire du n'importe quoi sur la population. Nous demandons à ces groupes d'accepter la médiation. Nous sommes prêts à faire la médiation. Qu'ils acceptent cet appel afin de donner la chance à la paix", explique Kasiano Ombeni, président du collectif des organisations de la société civile.

Face à cette situation, cette structure citoyenne invite le gouvernement congolais à intervenir urgemment afin de sauver nombreuses familles qui ne savent plus à quel saint se vouer.

"Nous continuons à jeter un cri d'alarme auprès des autorités sur la situation qui prévaut ici",soutient le président de cette structure.

En rappel, les groupes armés insecurisent plusieurs territoires de la province du Nord-Kivu. En territoire de Lubero, par exemple, l'administrateur de territoire a alerté sur une geôle dans laquelle s'engouffre la population à Bunyatenge et Mbwavinywa.

Dieubon Mughenze

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate