img

Actualités

Société

Dans une lettre datant du 20 février 2020, adressée au Ministre de la Défense nationale, Le député national Jean-Baptiste KASEKWA, demande la cessation immédiate de l’immixtion des militaires dans les conflits fonciers dans certains villages en chefferie des ‘BAHUNDE’ en territoire de Masisi et l’ouverture des poursuites judiciaires y afférentes.

«Il me revient de vous saisir au sujet de plusieurs exactions et atteintes graves à l’intégrité physique et matérielle commises par certains officiers des Forces armées de la République démocratique du Congo, à l’encontre des habitants dans les villages tels que, Kitovu, Buheno, Kaniro, Kakohwa, Mugara, Lukopfu, Bibanza… » Précise-t-il dans cette correspondance.

Par ailleurs, cet elu de Goma rappelle au Ministre de la Défense, que le Gouverneur de la province du Nord-Kivu avait déjà, en date du 14 septembre 2019, adressé une correspondance au Général Commandant de la 34ème Région militaire, lui demandant de s’enquérir de ce dossier, en déférant les auteurs de ces actes devant les instances judiciaires compétentes, chose non faite jusqu’à aujourd’hui.

« J’ai reçu des documents récents qui attestent que ces militaires continuent à travailler dans ces villages précités jusqu’aujourd’hui en toute impunité et ils empêchent tout accès libre aux habitants du coin », relève-t-il, avant de clore en demandant au ministre de diligenter urgemment une enquête, sur les causes inédites de l’inexécution des instructions formelles données au commandant de la 34ème région militaire et imposer le respect strict desdites instructions à ses troupes.

Prince Bagheni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate