img

Actualités

Société

Accusé de distribuer de manière sélective dans la commune d'alunguli de l'assistance en cash du gouvernement central aux sinistrés des inondations des eaux du fleuve Congo mais, aussi d'avoir attribuer la dite Assistance aux personnes n'ayant pas été frappé par les inondations, au détriment des vrais sinistrés, Jean-Pierre Amadi Lubenga le vice-gouverneur du Maniema a réagi à la presse, en sa qualité de Président de la commission de distribution du cash, aux différentes accusations dont il fait l'objet.

Il parle des accusations sans preuve et les qualifient des rumeurs.

"(…) Quand on nous accuse sans preuve aucune, je ne pense pas que je pourrais encore consacrer une minute de mon temps pour parler des rumeurs, parceque je qualifie ça des rumeurs", a-t-il déclaré.

Il demande par ailleurs à la population de faire confiance aux autorités en fermant les oreilles à tout ce qui se dit et à ceux qui l'accusent de présenter les preuves de leurs accusations.

"Je demande à la population de faire confiance aux autorités établies et de fermer les oreilles à tout ce qui se dit. Il est vrai que Musafiri (Gouverneur) n'a pas été institué ou intronisé Chef coutumier. La population doit comprendre que le gouvernement Musafiri a un mandat défini. Au terme de ce mandat, le gouvernement Musafiri partira avec ou sans pression de la population", a-t-il lâché ; avant de conclure: "Qu'on cesse d'intoxiquer la population pour rien. Et ce qui est grave, ceux-la qui soutiennent qu'ils ont les preuves sont impuissants pour pouvoir les exhiber au devant du public".

Rappelons que l'opération de distribution du cash aux sinistrés des inondations du fleuve Congo de Kindu suscite une vive polémique dans la ville. Alors que d'autres organisations de la société civile ont dénoncé leur exclusion de la commission de distribution, la Société Civile forces vives dirigée par Stéphane Kamundala a quand à elle dénoncé des détournements de fonds. Elle a également dénoncé les magouilles qui caractérisaient cette opération qui selon elle, des personnes non concernées par le sinistre ont reçu l'argent alors que d'autres sinistrés ne reçoivent pas l'assistance. Elle également indiqué que le montant de 600 000 fc ne pas celui qui devrait être remis aux sinistrés, en faisant allusion à l'état prévisionnel.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac depuis Kindu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate