Maniema : la femme crie à sa marginalisation auprès de Tshisekedi

Les femmes leaders du Maniema lisant leur mémorandum à la présidence de la République


Dans un mémorandum adressé au chef de l'État, déposé à la présidence de la République ce lundi 11 mars et lu par sa présidente nationale Mireille Safalani Safemire, le réseau des femmes leaders du Maniema dénonce la marginalisation dont est victime la femme de cette partie de la République.

Les signataires de ce document parvenu à Election-net-com ce mardi 12 mars 2024 illustrent cette marginalisation par l'absence des Femmes de la province du Maniema aux postes de prise des décisions dans les institutions nationales et provinciales.

Ci-dessous l'intégralité de leur mémorandum :

MÉMORANDUM DU RÉSEAU DES FEMMES LEADERS DE LA PROVINCE  DU MANIEMA en sigle FLM

Siège Social : 228, Avenue KALEMBELEMBE Commune de LINGWALA

Ville Province de KINSHASA/RDC 

CONTACT : +243854750550 ; +243812132844 

A SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU  CONGO, Chef de l'Etat (avec l'expression de nos hommages les plus déférents).

Concerne : l'absence des Femmes de la Province du Maniema aux postes de prises de décisions.

Nous, Femmes Leaders réunies au sein du Réseau des Femmes Leaders de la Province du  Maniema, venons par la présente attirer votre attention sur la situation politique déplorable que  connait la femme de la province susmentionnée, caractérisée par son absence dans la sphère de prise des décisions au niveau National que Provincial.

Une absence provoquée par la culture Macho de certains Leaders Politiques qui n'œuvrent pas à  l'émancipation Politique de la femme lorsqu'il s'agit de sa promotion pour les postes électifs et  nominatifs; elle a été très souvent oubliée.

Cependant, tenant compte des efforts fournis par votre Excellence pour promouvoir les femmes sous  votre quinquennat , les femmes leaders du MANIEMA compte sur votre implication personnelle pour   sa représentativité au sein des institutions et aux postes de prise des décisions à tous les niveaux   (National et Provincial ) action qui a conduit à vous octroyer le titre du « champion de la Masculinité   Positive »  pendant votre premier quinquennat.

Vous avez marqué votre quinquennat en œuvrant activement pour que la femme soit représentée au sein  des institutions politiques et vous avez accumulé le taux desa participation dans la sphère de prise  des décisions tant nationale que provinciale ; tout cela en transcendant les pesanteurs Politiques et pressions culturelles. Outre votre cabinet Politique, la Banque Centrale du Congo, les entreprises &  Services publics de l'Etat où la femme a eu le poste de commandement. 

Les statistiques démontrent: 

qu'au gouvernement Ilunga ILUKAMBA il ya eu 13 femmes ministres contre 53 Hommes  ministres, mais aucune femme du Maniema.

Lire Aussi:
  • Kinshasa : une réunion de sécurité en cours après incursion des hommes armés au bureau du président de la République
  • RDC : la mission onusienne ne reconnaît pas une tentative de coup d'État à Kinshasa
  • RDC/Ass.Nat. : silence total à l'USN après la tentative d'assassinat de son candidat unique
  • Gouvernement Sama1, 16 femmes ministres contre 40 hommes ministres, mais aucune femme  du Maniema.

    et le Gouvernement SAMA 2, 16 femmes ministres contre 41 Hommes ministres, sauf la  femme Maniemienne ; soit en moyenne 30% de taux de participation de la femme congolaise  au gouvernement National toujours aucune femme du Maniema.

    Eu égard à cette progression et cet engagement à lutter pour l'émancipation Politique de la femme,

    Le Réseau des Femmes Leaders du Maniema sollicite à Votre Excellence ce qui suit : 

    1. Votre implication personnelle et votre bonne volonté à veiller à la participation de la femme de la  province du Maniema au Gouvernement National qui depuis le régime 1+4 n'a eu qu'une seule femme  du Maniema Ministre National.

    2. De bien vouloir instruire au formateur du Prochain Gouvernement à encourager les différents  responsables des partis, regroupements politiques et société civile d'aligner sur leurs listes la femme  Maniemienne souvent écartée.

    3. Nous exigeons, Excellence Monsieur le Président de la République, de bien vouloir donner la  chance aux jeunes filles et femmes du Maniema, longtemps oubliées, d'accéder à des postes de prise  des décisions, tant au niveau national que provincial. Et si cela pourrait se faire exceptionnellement  par vos nominations, cela prouverait en réalité la masculinité positive. Que Son Excellence puisse les nommés lui même nommément parce que le combat est perdu face à l'environnement Machiste Maniemien. Les jeunes filles et femmes maniemiennes n'ont pas la  possibilité et n'ont personne pour plaider leur cause car elles sont pratiquement perdues,  méconnues, elles n'ont aucune chance d'être nommées ou d'accéder à des différents postes de prix  des décisions dans notre pays; ce qui handicape le leadership féminin de la province du Maniema et  vos combats pour la promotion de la jeune fille et de la femme du Maniema.

    4. Un suivi de votre part, en tant que garant du bon fonctionnement des institutions que la parité  homme -femme soit efficace au sein des institutions politiques surtout pour le cas de la Province du  Maniema.

    Que vive la RDC

    Que vive le Président de la République SE Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO champion de la  Masculinité positive.

    Que vive la femme congolaise

    Nous vous remercions !

    Powered by Froala Editor



    Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments