img

Actualités

Sécurité

Annoncée avec pompe lundi 02 mars par l'administrateur assistant de Kailo, en charge de l'économie, finances et Développement, puis confirmée ce Mardi 03 mars par le Ministre provincial du Maniema de l'intérieur, sécurité et ordre public et la société civile forces vives, antenne de Kailo, l'information de la redution du chef milicien maï maï de Kailo, Bernard, alias Kifinyo est réfutée ce Mardi soir par le député provincial, élu de Kailo Bushiri Makola Corneille.

Dans une interview téléphonique à election-net.com, ce député provincial qui s'est impliqué dans le rétablissement de la paix à Kailo infirme l'information de la redution du chef milicien maï maï de Kailo Bernard, alias Kifinyo, pourtant confirmée par les officiels précités.

"Si Bernard s'est rendu, est-ce qu'on peut vous dire où est-ce qu'il se trouve", s'interroge-t-il.

"Seulement quatre armes ont été remises au colonel dépêché sur le lieu", renchérit-il, contredisant le ministre provincial de l'intérieur, sécurité et ordre public, qui a déclaré devant la presse de Kindu pendant la journée, que Bernard a déposé 5 armes aux Fardc.

Le député provincial rappelle que ce n'est pas pour la première fois que le chef milicien maï maï Bernard dépose quelques armes aux Fardc, sans qu'il ne puisse se rendre.

En revanche, l'administrateur assistant du territoire de Kailo, en charge de l'économie, Finances et Développement, contacté par election-net.com continue à confirmer l'information. Alain Kalokola dit avoir été informé par le colonel Omari dépêché sur le lieu. Il dit n'est pas vouloir se lancer dans la polémique, avant de marteler que "Bernard s'est rendu".

Tous nos efforts pour entrer en contact avec le colonel Omari dépêché sur le lieu n'ont pas abouti.

Dossier à suivre !

Depuis Kindu, Kilikumbi LUSUMBASUMBA Isaac.

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate