loader
img

Actualités

Une délégation de la Communauté Économique des États d'Afrique Centrale (CEEAC) et du Marché Commun de l'Afrique Orientale et

Australe (COMESA) ont reçu, de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CÉNI), des explications sur le processus électoral et notamment sur la machine à voter. C'était le mardi 13 novembre dernier, au siège de la Céni à Kinshasa, que cette délégation mixte s'est entretenue avec les autorités de la centrale électorale.

 

Pour ces organisations sous-régionales, "il n'y a plus aucun doute quant à la tenue des élections présidentielle, législatives nationales et provinciales, à la date du 23 décembre prochain".

 

Selon Jean-Pierre Kalamba, rapporteur de la Céni, qui a présidé cette réunion de haut niveau, les réponses conséquentes ont été données aux préoccupations des ses hôtes.

 

"Le travail a été à la hauteur pour donner des réponses convaincantes à nos interlocuteurs sur la suite du processus électoral, notamment en ce qui concerne la machine à voter. Nous avons expliqué dans les détails le niveau de l'évolution des opérations électorales, à 39 jours de la tenue des élections. Nous les avons fait remarquer que tout se déroule selon les prévisions du calendrier électoral", a déclaré le rapporteur de la Céni à l'issue de la réunion.

 

Comme pour la délégation de la SADC, celle du COMESA et de la CEEAC a également promis de déployer leurs observateurs dans un bref délai pour les élections à venir.

 

Liévin LUZOLO

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate