M23 : Kinshasa réclame ''un mandat offensif'' pour la force régionale de l'EAC

Félix Tshisekedi s'entretient avec le commandant de la force de l'EAC


Le gouvernement congolais a, par l'intermédiaire d'un communiqué du 05 février de son Vice-premier ministre ministre des Affaires étrangères Christophe Lutundula Apala Pen'Apala réagi aux conclusions du 20ème sommet extraordinaire de l'East Africa Community (EAC) du samedi 04 février dernier à Bujumbura, capitale de la République du Burundi.

Le gouvernement congolais dit saluer "l'initiative fort opportune" prise par le président burundais Evariste Ndayishimiye, président en exercice de la Communauté d'Afrique de l'Est, de convoquer un sommet extraordinaire des chefs d'État de cette communauté, afin d 'évaluer la mise en œuvre du communiqué final du mini-sommet de Luanda du 23 novembre 2022, dans le cadre des processus de paix de Nairobi et de Luanda.

"Le gouvernement de la RDC a noté qu'à l'unanimité les participants ont relevé la non-application de la feuille de route du mini-sommet de Luanda par le M23", peut-on lire dans ce communiqué parvenu à election-net .com qui ajoute que "cette non-application a provoqué l'escalade de la tension au Nord-Kivu ; ce qui est très inquiétant".

En sus, la RDC relève que les participants à ce sommet extraordinaire « ont reconnu, par ailleurs, les pesanteurs qui gênent l'action de la Force régionale de la Communauté d'Afrique de l'Est dans l'exécution de son mandat ».

Et de préciser :

" Le gouvernement de la RDC tient à rappeler que le mandat de la Force régionale est, sans équivoque, offensif selon la lettre et l'esprit des communiqués des trois conclaves des chefs d'État de la CAE d'avril et juin à Nairobi, ainsi que du communiqué final du mini-sommet de Luanda sus évoqué".

Ci-dessous l'intégralité du communiqué du gouvernement congolais


Powered by Froala Editor

Lire Aussi:
  • Le Burundi accuse le Rwanda d'être à l'origine de trois attaques à la grenade à Bujumbura
  • Burundi : Reporters sans frontières dénonce une détention « arbitraire » d'une journaliste
  • Burundi : le coup de semonce de l'Église catholique


  • Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments