M23 : Blackwater, un nouveau groupe des mercenaires américains aux côtés des wazalendo ?

Les mercenaires de Blackwater


Blackwater, une société militaire américaine privée controversée  avec en tête son fondateur Éric Prince aurait signé un accord avec le gouvernement congolais sur la traque des terroristes du M23, un supplétif armé du Rwanda à la base de l'insécurité dans la partie Est du pays.

Cette guerre dans la province du Nord-Kivu est aussi médiatique pour désorienter l'opinion sur la vraie résistance des Forces Armées de la RDC qui infligent les pertes stratégiques aux terroristes du M23 appuyés par l'armée rwandaise car, ces révélations sont faites par le média rwandais therwandan afin d'attirer l'attention de la Communauté internationale sur la présence des mercenaires américains sur le sol congolais après la déroute sur l'occupation de la cité de Saké.

Évoquant un rapport de l'ONU publié en décembre 2023, ce média parle d'un déploiement de plus de 2500 hommes de l'unité de Blackwater aux côtés des patriotes résistants des " wazalendo " sous un accord bilatéral entre la RDC et les Émirats Arabes Unis sur la sécurisation des opérations minières dans la province du Nord-Kivu.

Pour le Rwanda, le rapport des Nations-Unies signale que la présence des éléments de Blackwater est simplement pour contrer l'offensive des rebelles du M23 en violation des traités notamment, la feuille des routes de Nairobi et les négociations en cour sous l'égide du facilitateur désigné de l'Union Africaine João Lorenzo qui met en avant une solution diplomatique que militaire sur la crise dans cette partie du pays.

Or, election-net.com a parcouru et traité le rapport signalé des experts de l'ONU de décembre 2023 dans cette même période, aucun lien n'indique la présence de ces mercenaires américains dont le Rwanda met en avant pour justifier son attaque sur le sol congolais. Le rapport indique par contre le rassemblement des groupes armés pour contrer l'offensive des terroristes du M23 sous l'appui de l'armée rwandaise.

Et pour d'amples précisions, aucun groupe des mercenaires n'a été cité dans ce rapport largement publié sur election-net.com avec toute indication possible bien que Félix Tshisekedi a révélé lors d'une interview la présence de quelques " coach " aux côtés des patriotes résistants pour dérouter les rebelles dans leurs stratégies d'attaque.

Powered by Froala Editor

Lire Aussi:
  • Beni : un Casque bleu se suicide à l'aide de son arme de guerre
  • Beni : deux militaires arrêtés à Oïcha
  • L'avion du président Félix Tshisekedi repéré (Exclusif)


  • Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments